Hog's Back Mauve de Mike

Ouvrez les images dans un nouvel onglet pour les voir en gros

Donnez-vous quelques minutes sur un banc de parc ou le matin avec votre café. Je vous en assure ça vaut la peine, et pas juste pour le Hog’s Back mauve, surtout pour Mike, le seul, l’unique, le charmant, Michael Cadano.

Je me souviens, il y a 7 ans, je rentrais dans un petit magasin, un placard ! Situé sur une petite rue que je ne connaissais pas, la porte qui bloquait un peu quand tu essayais de l’ouvrir, des veilles boiseries au plafond haut, quelques bikes d’une marque que je ne connaissais pas sur le plancher, de la poussière, pleins de cadres nus au mur, des vieux bikes de route italiens d’une marque plus connue couleur bleu céleste, des Aerospoke (vous voyez, ça fait longtemps), mais surtout un bonhomme fort sympathique derrière un stand Park Tool qui m’a finalement accompagné dans la construction de mon premier vélo sur mesure…

Tel un archéologue commençant les premières fouilles dans la vallée des morts, je capotais d’avoir trouvé un endroit comme C&L Cycles. L’expérience du sur mesure a changé ma conception du vélo, de ce que pouvait être un bike shop. Pourquoi toutes les shop ne faisaient pas ça ? Mon histoire avec C&L ne s’est qu’embellie. La preuve : j’ai appris ma mécanique avec Jean-Daniel que j’ai rencontré pas trop longtemps après, j’ai donné un coup de main quand la deuxième succursale sur Rachel à ouvert il y a quatre ans et, maintenant, j’ai la chance absolument incroyable de pouvoir travailler à temps plein chez C&L et d’être entouré des plus beaux vélos en acier à Montréal.

Surtout, j’ai la chance de rendre la pareille. J’en ai appris sur le vélo dans les sept dernières années (mais comme dit l’autre, j’en sais juste assez pour savoir que je ne sais rien). Je mange le vélo dans mes céréales le matin, et je vous assure que je fais tout mon possible pour que quand vous faites confiance à C&L avec un vélo sur mesure, le plaisir de rouler sera au moins égal à celui que j'ai depuis que j'ai mon Bassi.

Mais parlons de Mike ! Un peu comme moi, Mike est rentré pas trop longtemps avant la fermeture un jour de l'été dernier sur Rachel.

« Salut, comment est-ce que je peux t’aider ? »

« Oh, just looking ! »

Je sais pas pour vous, mais à voir ce que ça a donné, je suis content qu’il n’aie pas juste regardé, et je sais que lui est content de ne pas juste s’être rincé les yeux ce fameux jour d’été 2019.

Il a commencé à me poser des questions sur les bikes, on a commencé à jaser. Le gars a un fixie de la mort, des composantes de la mort (exemple symptomatique du bike : moyeux Phil Wood), tout quoi pour attiser le coup de foudre. Pis le gars n’est pas à son premier rodéo en ce qui a trait aux vélos sur mesure. Malade !

Il pose des questions sur la shop, notre marque, sur moi. Je lui pose des questions sur lui, ses bikes, ses projets. Je ne sais pas trop comment on est atterri là, mais à un moment donné je lui descends du mur de derrière l’atelier ( il n’était pas à vue d’œil de la clientèle… et c’était voulu… grave erreur mon Sam ) le dernier prototype non peint de ce qui allait être le Hog’s Back.

Je ne sais pas combien d’entre vous on déjà tenu un cadre brut en acier dans vos mains, mais c'est quelque chose de magique. Je sais pas si c’est le look des soudures, les bébé taches de rouilles, les traces du travail du maître soudeur ou les possibilités infinies d’un vélo sur mesure. Je m’étais mis le cadre de côté pour moi. L’idée de le peindre (ou pas), de choisir toutes les pièces, un projet pour soutenir mes carences de vélos au courant de l’hiver qui s’en venait. Toutefois, ce cadre-là, je l’ai mis dans les mains de Mike, et j’étais fait.

De là, en quelques heures, Mike est devenu un de nos clients les plus réguliers. On a commencé avec une liste de pièces initiale qui a finalement changé mille et une fois. Mike rentrait avec des questions, voulait savoir si telles ou telles pièces ferraient du sens. Je lui donnais des « devoirs », d’aller lire sur tel ou tel site internet, de découvrir tel ou tel manufacturier. Le gars était en feu ! Je sais pas comment il était à l’école, mais dans ma salle de classe au 978 Rachel ce fut mon étudiant le plus studieux de 2019.

Il a rencontré le reste de l’équipe, demandait l’avis de Luc, de Simon, de Julian. On a tous fini par s’asseoir avec lui au courant de ce fantastique projet. On a eu la chance d’appendre à le connaître, reconnaître le superbe entrepreneur qu’il est, mais surtout le bel être humain. J’aime les vélos, mais ces rencontres, ces individus que je croise par l’entremise du vélo, à la fin c’est ça qui me fait le plus flipper. De pouvoir ensemble réaliser un projet qui sera uniquement dédié au bonheur d’exister. Je pense que c’est ce que j’ai, ce que nous avons vécu avec Mike. Il nous a fait confiance, il a cherché, on a cherché, on s’y est tous mis et de là est né le monstre mauve que vous avez devant les yeux.

Quand on a fini d’assembler le vélo en février dernier, je ne pouvais pas être là pour célébrer avec tout le monde, et avec Mike. J’ai pris le temps de lui écrire un petit mot :

« Hey Mike. Je suis si content que le projet arrive à bon port et que ce soit toi qui est fini avec le dernier prototype. Honnêtement, entre toi et moi, c’était toi qui étais fait pour l’avoir. Ton enthousiasme immédiat et ta dévotion pour le cadre furent un de mes « highlights » de l’été dernier. T'es parfait, ton bike est sexy as fuck et j’ai hâte de te voir rouler ce monstre.»

À voir ce qu’il en a fait, je crois que vous serrez d’accord avec moi qu’il y a fait honneur à ce Hog’s Back. Il aura toujours une place bien spéciale dans mon cœur comme mon vrai premier custom. J’espère que tu en profites en ce moment Mike de ton vélo ! En fait, j’espère surtout que dans sept ans, tu vas enfourcher ce vélo et quand tu le rouleras, comme moi avec mon Roma, tu auras toujours un sourire.

Encore une fois Mike ce fut un plaisir, merci!

Sam

Les pièces de Mike

  • Cadre Prototype Hog's Back 51cm
  • Moyeu avant Shutter Precision
  • Moyeu arrière White Industries XMR
  • Jantes Hplusson Todestrieb
  • Pneus Maxxis Holy Roller 26x2.4po
  • Jeu de direction White Industries EC34
  • Pédalier Shimano SLX M7000 34d 
  • Jeu de pédalier Shimano Deore XT
  • Dérailleur arrière Shimano SLX M7000
  • Cassette SLX M7000 11-46d
  • Câbles et gaines Yokozuna
  • Freins Paul Klamper
  • Leviers Paul Love Lever
  • Tige de selle Thomson
  • Collet de selle Thomson
  • Potence Thomson
  • Selle Brooks B17 mauve bleuet (édition limitée)
  • Pédales MKS Gamma
  • Guidon Jones H-Bar Loop
  • Lumière Busch+Müller IQ-X 100 Lux

 

Photos par notre pote avec le beau Spec mauve et nouveau papa Jonathan Chhun

Be the first to comment...
Leave a comment